Mentions lĂ©gales | © fareneau
 

Le nageur se fait soldat

Il peut être difficile de comprendre pourquoi un homme de la stature de Cecil Healy s’est engagé dans les Forces Impériales Australiennes. Alors que sa réputation est faite, que son avenir semble tout tracé en Australie, il fait le choix de rentrer dans l’armée le 15 Septembre 1915. S’il semble évident, aux vues des diverses anecdotes émaillant sa courte vie, que Cecil Healy possède une très haute idée de la justice et de la bravoure, un article qu’il a écrit et publié dans le Sunday Times « The peace of Europe » permet d’approcher d’un peu plus près l’état d’esprit du sportif. Tout d’abord, il faut savoir que Healy possède une bonne connaissance du continent Européen pour y avoir passé deux longs séjours suite aux olympiades de 1906 et de 1912. Il parcourt l’Europe au gré des compétitions qui s’y déroulent. Il est donc amené à visiter aussi bien l’Allemagne que la France ou la Grande-Bretagne et noue des liens avec les habitants de ces pays. Il peut ainsi voir et comprendre les évolutions particulières de ces pays durant la période charnière 1906-1913. De retour dans son pays, il publie en Février 1913 cette fameuse chronique intitulée « The Peace of Europe » dans laquelle il fait part de son sentiment sur la situation du vieux continent. Il s’inspire ainsi de son vécu, des discours et des anecdotes grâce auxquels il construit un raisonnement et aboutit à une conclusion effroyable : la guerre en Europe lui semble inévitable. Bien que citoyen d’un pays du Commonwealth, il tire un bilan très critique à la fois sur l’Allemagne qui s’est très fortement militarisée durant cette période, tant du point de vue matériel que du point de vue des attitudes et des consciences, mais aussi du côté britannique où le manque de recul sur la situation et l’état de délabrement de la société lui semblent extrêmement préoccupants. C’est donc avec son regard de sportif qu’il nous fait visiter et comprendre l’Europe de l’année 1912. Il nous emmène ainsi au dîner des athlètes, dans le stadium de Stockholm, au cours duquel le Prince de Suède tient un discours lourd de sens sur la fonction des Jeux. Il nous fait partager une fin de compétition un peu singulière en Allemagne lors de la Kaiser Cup où le Kaiser exalte la foule et fait comprendre à son peuple que son avenir se trouve sur les eaux. Enfin, il nous emmène dans les chantiers navals allemands ou encore dans les bars du Royaume-Uni… Cet article n’est pas un appel à la guerre, il ne tente pas non plus d’accuser l’un des futurs belligérants mais impressionne par sa clairvoyance et tente d’expliquer pourquoi l’issue semble malheureusement inévitable. Enfin, il tient à signaler qu’il lui semble de son devoir de prévenir son pays de l’imminence d’un conflit en Europe : « I think that it is the duty of everyone dependant on the Union Jack for liberty, […] to help a little towards an awakening of the fact”. Cecil Healy semble donc pétri de principes sur le devoir, la liberté, la justice ou encore le courage. C’est l’ensemble de ses principes qui l’amèneront à s’engager sous la bannière de l’Union Jack. C’est aussi guidé par ses convictions et son sens du devoir qu’il va mettre à profit son image dans la conception d’une affiche appelant à la conscription. Sur cette affiche, on y voit un jeune homme, posant souriant, robuste et à l’allure décontractée. Il est légèrement de côté, assis, jambes écartées, mains croisées. La veste n’est pas totalement bouclée, le képi mal ajusté. Il porte un uniforme militaire et pose sur fond blanc totalement épuré. Une légère surexposition crée un flou, un halo de lumière tout autour du soldat. Ce soldat, que tout le monde connait en Australie, empreint de loyauté, de courage et respecté de tous, semble en attente. Il nous fixe du regard, nous interpelle. Ne serait-il pas en train de nous inciter à le rejoindre ?

par Bertrand FARENEAU,
DĂ©c.2013

crédit photo:

- AWM : Australian War Memorial



Sommaire du dossier Cecil Healy...

Cecil Healy avant la guerre

Préface de David WILSON

Qui est Cecil Healy ?

Cecil Healy perfectionne le Crawl

L'esprit Olympique de Cecil Healy

Cecil Healy s'engage comme sauveteur

Cecil Healy, l'intrépide ?

Le soldat Healy

Lorsque le nageur se fait soldat

Healy rejoint la France

Healy et l'Ă©cole d'officier

Une mort annoncée

Les circonstances du drame

♦ La carte de Cecil HEALY ♦