Mentions légales | © fareneau
 

Sous Lieutenant CECIL PATRICK HEALY (1881–1918)

UN SPORTIF ACCOMPLI
ET MEMBRE DES FORCES IMPERIALES AUSTRALIENNES

Par David WILSON

Cecil Patrick Healy est né le 28 Novembre 1881 à Darlinghurst (Sydney). Il était le troisième fils de Patrick Joseph Healy, avocat, et de Annie Louisa, née Gallott. Il a fréquenté l’école J. Lee Pulling à Bowral dans les régions rurales de Nouvelle-Galles du Sud et a terminé ses études secondaires chez les Jésuites au Collège St Aloysius, Milsons Point à Sydney. La natation est alors devenue son sport préféré. En 1895, il a remporté un handicap course de 66 yards à l'ancien Natatorium de Sydney. Il s'est joint au club amateur de natation de l'Est de Sydney, où ses qualités de nageur ont progressé régulièrement et où ses nombreuses performances dans l’eau lui ont permis d’en devenir un membre éminent. Lors des championnats d'Australasie à Melbourne en 1902, il a remporté le titre du 100 yards nage libre en 58.0 secondes, égalant ainsi le record du monde. Aux Jeux Olympiques intercalés d'Athènes en 1906, il est arrivé troisième lors de la finale du 100 mètres.

Après les Jeux d’Athènes, il réalise une tournée couronnée de nombreux succès en Europe et en Grande-Bretagne. Il remporte ainsi le 220 yards au championnat d’Angleterre en 2 minutes 37.4 secondes, il termine deuxième lors de la finale du 100 yards et gagne le 100 mètres ainsi que la coupe du Kaiser à Hambourg. Il visite l'Europe plusieurs fois dans les années qui suivent et écrit de nombreux articles dans la presse australienne, donnant son point de vue sur l'état général de la société et du sport sur le continent. Dans un article écrit pour le ‘Sunday Times’ (Sydney) et publié en 1913, il note une montée de l'impérialisme allemand qui se reflète dans tous les niveaux de la société et en particulier dans la manière rigide avec laquelle ils organisent leurs compétitions sportives.

Cecil Healy était un sauveteur remarquable, membre fondateur et capitaine du Manly Surf Life-Saving Club. En 1911, il a reçu la médaille d'argent du naufrage de secours Royal et Humane Society pour les sauvetages qu'il a réalisés dans le port et les plages voisines. Healy était petit et trapu, avec des bras et des épaules puissantes. Il a développé la technique de nage connu sous le nom de « two beat Australian Crawl » (le crawl australien en deux temps) et il était réputé pour ses brillants finishs. Il a écrit des articles sur la natation et sur de nombreux autres sujets dans la presse et intervenait couramment en public. Il a été vice-président de l'association amateur de natation de Nouvelle-Galles du Sud et de l’association de baignade de Nouvelle- Galles du Sud. Il était également connu pour sa lutte pour la déréglementation des lois restrictives et discriminatoires de baignade qui existaient en Australie dans la première décennie du 20ème siècle.

Healy a représenté l'Australie aux Jeux Olympiques de 1912 à Stockholm, en Suède. C’est là qu’il remportera l'or avec l’équipe du relais 4x200 mètres nage libre et l'argent lors de l'incontournable 100 mètres nage libre, terminant à une seconde du champion de natation des États-Unis, Duke Kahanamoku. L'intervention personnelle de Cecil Healy auprès des instances olympiques a permis aux Américains de défendre leur chance en finale. En effet, en raison d'une erreur administrative, l’équipe américaine était arrivée en retard pour les courses de qualification et aurait du être disqualifiée, mais Cecil Healy et sa très haute idée de l’esprit sportif fit appel pour qu’une nouvelle course soit organisée le plus rapidement et ainsi permettre aux membres de l'équipe des États-Unis de participer à cet événement. C’est ainsi qu’il a concédé la médaille d'or à son adversaire connu sous le nom de « Le duc » qui était beaucoup plus grand et qui a battu Cecil Healy d’une petite longueur de main. Un acte d'une telle sportivité serait sans doute un événement exceptionnel dans les compétitions sportives internationales actuelles.

Lorsque la guerre éclate en 1914, Healy travaille comme représentant de commerce. Il s’enrôle alors dans l'Armée Impériale australienne en Septembre 1915. Il est âgé de 32 ans et est affecté à l'Army Service Corps. Il sert brièvement en Egypte, puis est transféré en France où il est sergent quartier maitre dans la « 2e Division Base Depot » au Havre.

En Décembre 1917, Cecil Healy est transféré, à sa demande, à l’école d'officier au Trinity College de Cambridge, où il suit des cours durant six mois. Pendant son court séjour à Cambridge, il continue de pratiquer divers sports, non seulement la natation mais aussi l'aviron, la boxe ou le rugby. Après avoir été promu sous-lieutenant le 1er Juin 1918, il est affecté au 19e bataillon d'infanterie en tant que commandant de peloton et prend part à la progression australienne à l'est de Villers-Bretonneux en direction des positions allemandes vers la ligne Hindenburg. Cecil Healy est tombé au combat, mortellement blessé par une rafale de mitrailleuse allemande, à Sword Wood (bois de l'épée) près de la Somme le 29 août 1918, alors qu'il dirigeait son peloton dans les premières phases de la bataille du Mont-Saint-Quentin. C'était sa première action au combat. Il est maintenant enterré au Assevillers New British Cemetery, à environ 10 kilomètres à l'ouest de Péronne.

En Australie, sa perte a été accueillie avec une immense tristesse par l'ensemble de la communauté. Son action en tant que sportif mais aussi en tant que patriote a été largement reconnu. Une messe de requiem a été célébrée en sa mémoire dans la cathédrale Sainte-Marie à Sydney le 23 septembre 1918. Cecil Healy était célibataire et n'a donc pas de descendant direct. Aujourd'hui, un hommage lui est rendu lors de la remise du Bouclier Healy par les sauveteurs de Nouvelle-Galles du Sud et son ancienne école, le collège St Aloysius récompense chaque année le champion de natation de l’école avec le trophée d'argent Healy. En 1981, Healy a de nouveau été honoré en entrant dans le « Hall of Fame » de la natation, de renommée internationale à Fort Lauderdale (Floride, Etats-Unis).

Alors, pourquoi ne nous souvenons nous pas de Cecil Patrick Healy ? En Australie, on s’en souvient comme d’un sportif accompli, en particulier pour sa contribution à la natation, mais aussi pour le water-polo et ou le sauvetage. Il était un homme emprunt de valeurs familiales et communautaires, confortées par son éducation jésuite. Il n'avait pas peur de dire ce qu'il pensait et de prendre des mesures qu’il estimait nécessaire. Il insiste sur la nécessité du fair-play au plus haut niveau du sport, même si cela devait lui a couter des récompenses. En outre, il n'avait pas peur de mettre sa vie en jeu pour sauver d’autres personnes en danger, et bien sûr, il a fait le sacrifice ultime pour son pays, menant ses hommes sur le champ de bataille en face de Péronne. Ces valeurs devraient être encouragées avec peut être davantage de vigueur dans nos sociétés contemporaines.

En France, Healy est connu comme l'un des nombreux soldats Anzac réputés pour leurs chapeaux souples et leur côté avenant qui sont venus de l'autre bout de la terre pour aider à libérer l'Europe de l'expansion impérialiste. Ses valeurs personnelles ne lui permettaient pas de rester en arrière de la ligne de front. Il a choisi d’être transféré dans l'infanterie où son dynamisme et ses compétences en terme de leadership seraient utilisés au mieux pour diriger et inspirer ses hommes. Il est mort bien jeune, dans la fleur de l’âge, alors que la guerre ne devait plus durer que trois mois. Il n'est cependant pas oublié. La nation française et en particulier la commune d’Assevillers, se souvient de Cecil Healy pour toutes les qualités décrites précédemment. Il se trouve ici, honoré et respecté, dans son dernier lieu de repos avec tous ses autres camarades tombés, comme lui, au champ d’honneur et qui ont libéré les villes locales de l'oppression. Nous, les pèlerins venus des antipodes, trouvons cette situation très réconfortante, nous sommes éternellement reconnaissants que vous n’oubliez pas ce sacrifice.


LEST WE FORGET

Par David WILSON
Consultant en histoire militaire australienne
Auteur de Fighting Nineteenth



Sommaire du dossier Cecil Healy...