Mentions lĂ©gales | © fareneau
 

Le récit d'un drame

Voici l’histoire d’un homme, le récit d’un drame, le paroxysme de l’épouvante comme il y en eut de part et d’autre de la ligne de front. Le récit d’un soldat caractérisé par son sens du devoir, son courage, son patriotisme, son héroïsme, mais aussi par son innocence face à la guerre et toute cette déferlante de violence. Parce qu’il fallait bien que ce conflit trouve une issue, ces hommes ont fait l’ultime sacrifice. Voici donc le terme de la vie de Cecil Healy, le sportif héroïque, raconté par un de ses frères d’armes :

« A l’aube, dans la journée du 29 août 1918, les troupes ont reçu l’ordre d’avancer et de faire la traversée de la Somme afin de rejoindre ce fameux Mont Saint-Quentin. Toute notre attaque était plus ou moins tenue en respect par d’intenses feux issus des mitrailleuses venant des villages opposés, du front et du flanc gauche. Maintenant, tout était confus. Un grand nombre de blessés était à déplorer. C’est ainsi que Cecil Healy et un autre officier décidèrent d’avancer leurs troupes et de nettoyer le taillis qui les retenait en face. Ils l’atteignirent en toute sécurité, le nettoyèrent. Ils se mirent à courir sur le terrain en hauteur, à l’arrière de celui-ci . C’est là ensuite, qu’il rencontra la mort. Il décéda bel et bien devant sa troupe, lors de la recherche des mitrailleuses, et son intrépidité donna l’occasion à l’ennemi de l’atteindre en tant que cible. Une balle de mitrailleuse atteignit la partie arrière de son cou, il s’écroula. Allongé par terre, tout en étant blessé, un éclat d’obus lui atteignit la poitrine. Un brancardier qui s’était précipité vers lui et qui lui mettait un bandage, fut lui même sévèrement blessé à son tour. Healy respirait très difficilement et c’est maintenant pour sa vie qu’il combattait. Mais au bout d’une heure, il décéda. Il s’éteignit entre 7 et 8 heures le matin de ce 29 Août 1918. C’était son premier et son dernier exploit. Effectivement, il représentait une grosse perte pour son bataillon et il promettait d’être un très bon jeune officier. Pour la première fois, sous une ambiance de tonnerre de feu, il démontrait un extraordinaire sang-froid et un courage total. La plupart de ses hommes ont parlé de lui depuis, en insistant sur son sang-froid et son courage sous le feu. Il mourut en vrai soldat, en dirigeant ses hommes, en affrontant les ennemis. Il a laissé dans le bataillon un nom qui sera chéri par tous ceux qui l’ont connu , tout comme son record dans le monde athlétique qui peut toujours être rappelé avec des sentiments d’admiration et de respect ».
Il fut enterré aux abords du bois de l’Epée près de Biaches à ¾ de mile au nord de Biaches et 1 mile ¾ à l’ouest de Péronne. Sa dépouille fut, par la suite, transférée au Assevillers New British Cemetery.


crédit photo:

- Sépulture de Cecil Healy au bois de l'Epée : Australian War Memorial
- Panoramique : ©bfareneau

Healy, un soldat parmi des millions

L’annonce de la mort de Cecil Healy en 1918 a constitué un choc immense dans la société Australienne. Un homme, que toute l’Australie avait suivi, supporté et approuvé, venait de perdre la vie à des milliers de kilomètres de chez lui, dans un pays qui n’était pas le sien mais pour une cause qu’il avait choisi. Lors de la messe de Requiem donnée en sa mémoire, de nombreuses personnalités de la société civile et du sport se sont déplacées. Il devenait ainsi l’incarnation même de la souffrance des peuples car de chaque côté de la ligne de front tout un chacun aura perdu un père, un fils, un frère, un oncle au combat. Il est également le symbole de ces familles laissées dans le doute ou l’ignorance des circonstances exactes du décès parfois sans corps ni sépulture. Un siècle plus tard, le temps estompe les souvenirs.

Pourtant des millions de nos aĂŻeuls sont morts au combat. Certains sont champions olympiques comme lui.


D’autres, moins connus, ont servi leur pays au même titre que ces champions (noms inscrits sur le monument aux morts d’Assevillers) :
- DOUAY Georges
- DOUAY Eugène
- DOUAY Amédée
- DUCLERC Etienne
- ENNUYER Albert
- MARCHANDISE Jean
- SENEZ Gaetan
- SENEZ Gaston
- SOYEZ Victorin

par Bertrand FARENEAU,
DĂ©c.2013

crédit photo:

- Monument aux morts d'Assevillers : ©bfareneau



Sommaire du dossier Cecil Healy...

Cecil Healy avant la guerre

Préface de David WILSON

Qui est Cecil Healy ?

Cecil Healy perfectionne le Crawl

L'esprit Olympique de Cecil Healy

Cecil Healy s'engage comme sauveteur

Cecil Healy, l'intrépide ?

Le soldat Healy

Lorsque le nageur se fait soldat

Healy rejoint la France

Healy et l'Ă©cole d'officier

Une mort annoncée

Les circonstances du drame

♦ La carte de Cecil HEALY ♦