Mentions l√©gales | © fareneau
ÔĽŅ ÔĽŅ

2055 Corporal JOHN IGNATIUS MOONEY

FOR THE ASSEVILLERS COMMUNITY WEBSITE
by David Wilson

BURIED IN ASSEVILLERS NEW BRITISH CEMETERY
2055 Corporal JOHN IGNATIUS MOONEY
1892 ‚Äď 1918
19th Infantry Battalion, AIF


John Ignace Mooney est n√© le 24 Janvier 1892, √† Spring Valley pr√®s de Goulburn, Nouvelle-Galles du Sud. Il √©tait le petit-fils d'un autre John Mooney, un for√ßat irlandais du comt√© de Galway qui a √©t√© d√©port√© √† vie en Australie en 1831 pour le crime de "vouloir prendre les armes" des propri√©taires britanniques dans la r√©gion pr√®s de Woodford, o√Ļ sa famille √©taient m√©tayers. Ce John Mooney √©tait l'un des hommes qui ont √©t√© jug√©s et condamn√©s ensemble pour crime contre les Britanniques qui ont gouvern√© l'ensemble de l'Irlande √† l'√©poque - ceci faisait d'eux des prisonniers politiques et ils √©taient jug√©s par un tribunal sp√©cial mis en place pour faire face aux crimes politiques. Le groupe a √©t√© jug√© tout √† Galway City en Juin 1831. Deux ont √©t√© emprisonn√©s avec travaux forc√©s pendant 12 mois, quatre ont √©t√© transport√©s √† vie dans les colonies et trois ont √©t√© pendus. Le navire de Mooney, le "Norfolk", est arriv√© √† Sydney Cove en F√©vrier 1832. Il a rejoint d'autres d√©tenus comme berger √† la station de brebis Michelago dans le quartier de Monaro au sud de Tablelands, NSW. Quand il obtint finalement son ticket de sortie, John Mooney s'installa en Nouvelle Galles du Sud (NSW), √©pousa une femme immigrante irlandaise, Ellen Ryan, et fonda une famille avec son propre √©levage de moutons.

Lorsque la guerre √©clate en Ao√Ľt 1914, John Ignace Mooney (le petit-fils) travaillait dans les locomotives des chemins de fer de Nouvelle Galles du Sud (NSW). Il avait, en effet, d√©m√©nag√© √† Sydney pour trouver un meilleur emploi que dans l'agriculture. Il s'est engag√© dans l'Arm√©e Imp√©riale Australienne (AIF), le 15 mai 1915, au camp militaire Liverpool, NSW et a √©t√© affect√© dans le 3e renfort du 19e bataillon, l'une des quatre unit√©s de la 5e brigade d'infanterie. Apr√®s une formation militaire, il quitte Sydney le 9 Ao√Ľt 1915 sur la HMAT "Runic" A54. La date de son arriv√©e en Egypte n'est pas enregistr√©e, mais il est raisonnable de supposer qu'il a subi un entrainement d'environ trois semaines avant d'√™tre d√©ploy√© en Gallipoli. Ses √©tats de service montrent que son testament a √©t√© sign√© √† Zeitoun, camp pr√®s d'Alexandrie, le 18 Septembre 1915 et il a √©t√© vu par Arthur H. McIndoe et Charles R. Watts, deux soldats du 3e renforts du 19e Bataillon.

Cependant, son transport en Gallipoli n'a pas √©t√© facile. Apr√®s avoir quitt√© Alexandrie par bateau, il est d√©barqu√© √† Mudros sur l'√ģle de Lemnos et est admis √† l'h√īpital avec les oreillons, le 28 Septembre 1915. Environ deux semaines plus tard, il quitte l'h√īpital, est envoy√© en Gallipoli, et r√©int√©gre le 19e Bataillon, le 16 Octobre 1915. Le 19e bataillon √©tait arriv√© sur la p√©ninsule de Gallipoli √† la fin du mois d'Ao√Ľt 1915 et a particip√© aux derni√®res batailles de l'offensive du mois d'Ao√Ľt contre l'arm√©e ottomane, notamment les tentatives de capturer Hill 60. √Ä partir de Septembre, l'unit√© a √©t√© affect√©e au secteur nord de l'ANZAC qui √©tait sous la zone de responsabilit√© de la 2e division. Le 19e Bataillon a √©t√© sp√©cifiquement charg√©e de la d√©fense d'une petite colline dans la ligne de front appel√©e la colline du pape (Pope‚Äôs Hill). Le bataillon est rest√© en faction √† ce poste jusqu'au retrait des forces alli√©es de la p√©ninsule mi-D√©cembre 1915. Selon les articles de presse dans la Goulburn Post (Goulburn √©tant la plus grande ville √† proximit√© de son lieu de naissance de Spring Valley) John Ignace a servi √† Pope‚Äôs Hill, en Gallipoli, comme tireur contre les Turcs, et ce en raison de son √©ducation en milieu rural, de sa connaissance des armes et son exp√©rience en tant que tireur avec les cadets de l'√©cole militaire.

Apr√®s l'√©vacuation de la p√©ninsule de Gallipoli, il a pass√© environ trois mois dans divers h√īpitaux en Egypte. Il a √©t√© d√©barqu√© par le transport "Dunluce Castle" √† Alexandrie le 23 D√©cembre 1915 et a √©t√© imm√©diatement hospitalis√© avec un √©pisode de jaunisse. Il a ensuite contract√© la grippe qui sera √† l'origine d'autres complications. Il a ensuite rejoint son unit√© le 18 Mars 1916. Son unit√© a alors quitt√© l'Egypte pour √™tre red√©ploy√©e sur le front Ouest dans le cadre de la Force Exp√©ditionnaire Britannique (BEF). Il d√©barque √† Marseille le 25 Mars 1916 puis prend le train jusque dans le nord de la France pour arriver dans le secteur du Bois Grenier, pr√®s d'Armenti√®res, o√Ļ la 2e division est form√©e pour lutter contre la puissance de l'arm√©e allemande. Il int√©gre ainsi une √©cole de mortier de tranch√©e du 4 au 12 Novembre 1916. Apr√®s les d√©buts relativement calmes de la guerre de tranch√©es dans ce secteur du Nord, sa premi√®re action d'envergure en France a eu lieu dans les batailles autour de Pozi√®res aux alentours de Juillet 1916.

Le 19e bataillon, partie prenante de la 2e Division 5e Brigade, a participé à toutes les grandes campagnes et batailles livrées par les Forces Impériales Australiennes (AIF) en France et en Flandre tout au long de 1916, 1917 et 1918. D'une manière générale, les conditions de combat étaient épouvantables, beaucoup plus épouvantables que celles rencontrées sur la péninsule de Gallipoli. Les Forces Australiennes (AIF) ont subi de lourdes pertes en raison de la supériorité des l'armée et de l'artillerie allemandes dans leurs unités de première ligne.

John Mooney a été grièvement blessé dans la bataille de Flers, le 13 Novembre 1916, souffrant d'une blessure par balle au bras droit. Flers était une petite mais remarquable victoire pour le 19e bataillon, car c'était la seule unité de la brigade a avoir obtenu le succès. Ils ont réussi à capturer un grand système de tranchées allemandes connu sous le nom de "Labyrinthe" et gardé sans soutien pendant plus de 24 heures jusqu'à l'arrivée de la relève. Le reste de l'attaque de la brigade a été un échec en raison du temps extrêmement froid, de la pluie battante et de la boue qui ont empêché tout progrès. Les conditions ont été décrites, de mémoire d'homme, comme étant les pires conditions météorologiques hivernales européennes. Cette importante fortification allemande, juste à l'est de la Butte de Warlencourt, avait été attaquée sans succès par la même division la semaine précédente.

Bless√©, il a √©t√© transfer√© par le syst√®me d'√©vacuation de Rouen, en France, vers l'h√īpital de Exeter, en Angleterre. Il y resta pour se remettre de cette blessure, s'en est suivie une convalescence et la participation √† des cours jusqu'√† ce qu'il rejoigne √† nouveau le 19e Bataillon, plus tard en 1917. √Ä la suite de cette blessure √† Flers, Mooney a, en effet, √©t√© plac√© hors de la ligne de front pendant dix mois. Pendant cette p√©riode de convalescence, il a √©t√© condamn√© √† une amende pour s'√™tre absent√© sans permission pendant cinq jours. Cet incident disciplinaire ne semble pas avoir eu d'effet sur sa position en tant que soldat, comme il a √©t√© promu caporal peu de temps apr√®s le 30 Juillet 1917 √† l'issue de cours au 62e Training Battalion.

Il est retourn√© √† la 19e bataillon en Octobre 1917. Il a ensuite suivi une formation au "Corps Bomb School" en Novembre 1917 puis au "Corps Gas School" en F√©vrier 1918. Ces deux cours se d√©roulaient en Belgique. Il a obtenu 10 jours de cong√© √† Paris en F√©vrier-Mars 1918. Il est ensuite retourn√© participer √† la pouss√©e des Alli√©s sur la ligne Hindenburg, dans laquelle les Forces Imp√©riales Australiennes ont jou√© un r√īle majeur en tant que troupes de choc. Il a √©t√© promu caporal temporaire le 24 Ao√Ľt 1918.

Le bataillon √©tait alors sur le point de participer √† l'attaque sur le Mont Saint-Quentin, un lieu situ√© au-dessus de P√©ronne au bord de la rivi√®re Somme. Ce fut l'une des plus c√©l√®bres actions de combat entreprise par le AIF pendant la Premi√®re Guerre mondiale, o√Ļ deux sous-divisions australiennes ont combattu cinq divisions allemandes, dont l'une des gardes prussiennes. Dans la phase d'ouverture, le commandant du corps australien, le g√©n√©ral Monash, a tent√© de forcer le passage de la Somme √† l'ouest pr√®s de la jonction de la rivi√®re et du canal de la Somme. Il y avait plusieurs passerelles √† ces endroits, mais les Allemands se retir√®rent en les d√©truisant ou en les prot√©geant √† l'aide des mitrailleuses et d'artillerie lourde. Les ing√©nieurs australiens ont fait une tentative pour r√©parer un pont face √† la commune de Halle et le 19e Bataillon avait pour ordre de traverser ici, si possible, au cours de la nuit du 29-30 Ao√Ľt 1918. Malheureusement, les ing√©nieurs n'ont pas √©t√© capable de r√©parer suffisamment le pont et l'op√©ration devra √™tre annul√©. Le bataillon a subi plusieurs victimes lors de sa tentative de travers√©e de nuit, et plusieurs hommes ont √©t√© bless√©s. Le Caporal John Ignace Mooney de la compagnie D a √©t√© tu√© par l'artillerie allemande alors que sa compagnie se dirigeait vers l'ouest, vers les tranch√©es √† 400 m√®tres de la rivi√®re. Tous les t√©moignages dans le rapport du bureau d'obtention de la "Red-Cross" indiquent qu'il a √©t√© touch√© par des √©clats d'obus d'une "minenwerfer" - 7,6 cm d'un mortier de tranch√©e allemand, connu sous le nom de "cri de minnie" √† cause du bruit qu'elle fait - et qui est tomb√©e juste devant lui, le tuant sur le coup. (Apr√®s ces tentatives de passages avort√©es , le g√©n√©ral Monash a rapidement chang√© ses plans et d√©cid√© d'une attaque surprise et audacieuse en passant par le nord du Mont St Quentin et en mettant √† profit la 5e Brigade. Cette attaque a √©t√© couronn√©e de succ√®s dans la matin√©e du 1er Septembre).

Apr√®s le lev√© du jour du 30 Ao√Ľt, plusieurs hommes de sa compagnie, qui connaissaient bien Mooney, se sont port√©s volontaires pour aller r√©cup√©rer son corps au niveau de la rivi√®re. Ce groupe est compos√© de cinq hommes : le sergent William Kirkup MM, le caporal Charles Mackinnon, le private Arthur Dawson, le soldat James McIlwee et le private James Monks. Alors que le petit groupe cherchant √† r√©cup√©rer son corps s'est approch√© de la ligne d'avant-poste du bataillon, les Allemands les ont bombard√© √† nouveau. Deux d'entre eux, Mackinnon et McIlwee ont √©t√© tu√©s et l'un des autres brancardiers, le private Monks, a √©t√© l√©g√®rement bless√©.

Au moment de sa mort, le caporal Mooney était agé de 26 ans et 7 mois. Sa fiancée en Australie a été dévastée. Margaret Hannah Driscoll (connue comme Perle), était la fille d'une famille pionnière notable du quartier Monaro, près de Cooma dans NSW. Elle ne s'est jamais marié après sa mort. John Mooney, Charles Mackinnon et Jimmy McIlwee ont été enterrés ensemble, plus tard, dans le cimetière temporaire du champ de bataille de la 5e Brigade, à proximité de la Somme. La dépouille du caporal Mooney a été ensuite transferée en 1923 et il repose maintenant au Assevillers New British Cemetery, à l'ouest de Péronne, avec Mackinnon et McIlwee qui avait été tué en tentant de récupérer son corps. Ils reposent près de la tombe du sous-lieutenant Cecil Healy et des soldats Bentin, Cravino, Courtney et Vaughan qui avait été tués la veille au Bois de l’Epée, ainsi que de nombreux autres qui sont tombés dans l'attaque spectaculaire qui a ensuite permis la libération du Mont St Quentin.


LEST WE FORGET

Par David WILSON,
Spécialiste de l'histoire militaire australienne,
Auteur de Fighting Nineteenth
Jan.2014

Credit :

- 2055 Corporal John Ignatius Mooney, 19th Battalion, AIF
- Colour patch of the 19th Battalion, 5th Brigade, AIF

Charles Neil MACKINNON James Mac ILWEE

Qui sont-ils ?

Assevillers New British Cemetery

Soldat Christopher COLING (Royal Warwickshire Regiment) - 1917

Soldat William FULLER (Royal Berkshire Regiment) - 1917

Artilleur George SNARY (Royal Garrison Artillery) - 1918

Soldat Paul FARRELL (Leinster Regiment) - 1915

Soldat Henry NICHOLS (Royal Warwickshire Regiment) - 1917

Soldat Robert Callister (Cheshire Regiment) - 1918

Soldat Harold SHEARWOOD (Loyal North Lancashire) - 1917

Soldat Albert Mc CANN (Loyal North Lancashire) - 1917

Soldat Daniel Brodie DAVIS (31e AIF) - 1918

Caporal John Ignatius MOONEY (19e AIF) - 1918

Caporal Charles Neil MACKINNON (19e AIF) - 1918

Soldat James Mac ILWEE (19e AIF) - 1918

Sous-Lieutenant Cecil Healy (19e AIF) - 1918


Contact
B.FARENEAU